Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Romain Mesnil

Vous trouvez que mes actualités ne sont pas mises à jour assez regulièrement sur mon blog?

Vous avez raison.

Comme beaucoup, je poste mes messages beaucoup plus régulièrement sur Facebook et Twitter. Venez me donc m'y rejoindre, ils complètent le blog merveille. Les informations y sont visibles même sans y être inscrit.

Archives

21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 12:19

Ce matin j'ai donc pu dédicacer un livre à mes chers contrôleurs qui commencent à être des habitués de la maison.

J'en profite pour vous délivrer l'introduction du chapitre dopage:

Au bal des hypocrites

 

 

29 décembre 2009. Noël est encore dans les esprits et le Nouvel An pointe déjà ses bonnes résolutions. « Cette année, le réveillon se fera sans cotillons, avec des amis, dans le Roussillon… ».

C’est à Albi que Romain m’a fixé notre rendez-vous hebdomadaire pour la suite de ses confessions sportives, presque intimes. Avec Karine et ses deux enfants, Sohan et Titouan, il partage donc les fêtes de fin d’année dans la propriété familiale des Mesnil. C’est au Pontié, sur la place du Vigan, qu’une boisson chaude nous réunit, l’espace d’un après-midi, sur les banquettes en moleskine de cette fameuse brasserie albigeoise.

D’emblée, Romain me raconte comment, le matin même, il a dû escalader les grilles du stadium municipal pour se livrer son entraînement quotidien. Pendant les fêtes, dans la ville de Toulouse-Lautrec, la trêve est totale parmi les sportifs. Alors, l’ancien gymnaste s’est fait acrobate avant de s’adonner clandestinement à ses exercices physiques. Nous rions du caractère cocasse de la situation. C’est aussi ça la vie d’un athlète de haut niveau ! Ne rien sacrifier à l’entraînement, quels que soient les lieux et les circonstances.

Au fil de la discussion, Romain me fait part de sa dernière aventure :

 

- Il y a quelques jours, la sonnette de la maison retentit alors que je suis encore couché. J’attends effectivement un colis, mais le facteur semble sacrément très en avance… La sonnerie résonne une nouvelle fois. Etrange. Le facteur ne sonne jamais deux fois ! J’enfile mon peignoir et finis par ouvrir la porte. Un homme et une femme sont sur le pas de la porte. Ces colporteurs sont bien matinaux. « Bonjour, désolés de vous déranger… » s’excusent-ils. Si maintenant les Témoins de Jéhovah vous prennent au saut du lit ! « Nous sommes mandatés par la fédération internationale d’athlétisme pour un contrôle anti-dopage… ». Je me disais bien que ces têtes me rappelaient vaguement quelque chose… Soudain, des pleurs envahissent la maison. À coups de sonnette, ils ont fini par réveiller Titouan ! Je me dirige alors vers ma chambre, histoire d’enfiler un jean. L’homme me suit. Le règlement exige qu’il m’accompagne dans tous mes faits et gestes pour s’assurer que je ne me livre pas à une quelconque manipulation susceptible de fausser les analyses. J’invite les importuns du matin à la table du salon, non pour leur offrir un café bien chaud, mais mon urine bien tiède ! Nous remplissons le formulaire, je choisis parmi les trois flacons celui que je veux. Je vais sagement aux toilettes, flanqué de mon contrôleur. J’urine en lui montrant délibérément mon sexe. Ça tombe bien, j’ai l’habitude ! Et lui aussi, semble-t-il. L’homme, passionné de sports, me demande mille détails sur ma préparation physique et mes compétitions futures. Au saut du lit, je ne suis jamais très loquace… Puis je choisis une boîte contenant deux autres flacons. L’un pour l’échantillon A, l’autre pour le B. Je vérifie scrupuleusement le N° inscrit sur le flacon qui est aussitôt retranscrit sur le formulaire. Je verse le contenu de ma distillation nocturne dans les deux fioles et signe les papiers. Les deux agents me remercient. On se dit « à bientôt » pour le prochain contrôle inopiné.

Partager cet article

Repost 0
Published by Romain Mesnil - dans News
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite 19/02/2016 12:14

Merci pour tout ce travail que cela représente et pour tout le plaisir que j’y trouve.

mathieu 28/11/2010 13:06



Dis moi Romain comment cela se fait que tu as l'habitude de montrer ton sexe comme ça ?


 


J'aimerias bien le voir moi !



Timothée 27/07/2010 11:10



Ya plus qu'à leur montrer aux championnats d'europe!



Gérard Hayrabian 25/07/2010 11:17



  Tu t'en fous Romain , t'as rien à cacher ( meme si ça doit etre un peu ch.." ) .


 Merci aussi , de nous faire partager l'envers du Décor" .



RB5 24/07/2010 21:03



Hello Romain,


 


Je ne suis pas issu du monde de la perche mais du rugby, ton livre m'a accompagné durant ma récente hospitalisation (ligaments), mais tu as connu ça toi aussi.


J'ai apprécié tes lignes pour le fait que je me suis reconnu dans plusieurs de tes paroles malgré que nos disciplines soient opposées et nos parcours bien différents. Pour te résumer le mien
succintement,


J'ai commencé le rugby à 13ans, rapidement j'ai pu integrer nombre de selections départementales et régionales, j'ai été recruté par un club de TOP14 à l'âge de 17ans, j'ai joué à haut niveau
jusqu'à 21ans (courte carrière) qui fut interrompue par une maladie osseuse du genou alors qu'on me prédisait aisement une carrière d'international.


Alors n'ayant pas de diplome d'ingé en poche (ni de diplôme tout court), je me suis lancé dans la vie active en bossant par dépit avec la frustration d'une carrière manquée.


J'ai repris le rugby il y'a 2ans en amateur, mais là n'est pas ma place.


Concernant la reputation de "looser" qui t'as trainé à une période donnée, sache que ton parcours est tout à fait honorable et je pense que bon nombre de perchistes Français (et étrangers) te
prenne en exemple. Et puis au fait, ne sont jaloux que les frustrés et feignants.


J'ai apprécié le dernier passage de ta femme, cela m'a fait penser à la mienne qui me soutient malgré les galères, je pense également qu'il est rare de trouver une personne qui partage ta passion
et t'encourage depuis le début de façon désintéréssée (ma femme est joueuse de rugby également à haut niveau), du coup pour le moment c'est moi l'homme de ...


J'ai depuis quelques mois le projet que j'ai d'ailleurs mis en application, de reprendre le rugby en TOP14 sous deux ans, deux années d'entrainement intensif pour mener à bien ce projet, lire ton
livre m'a conforté dans mon but.


Car je resterais frustré de ne pouvoir vraiment éclater dans mon sport (j'ai 26ans), donc encore jouable.


Si l'on doit qualifier un livre de bon ou de mauvais, je qualifierais le tien de très bon dans le sens ou il m'a permis d'éveiller certaines émotions que je n'avait plus ressenti depuis quelques
temps. (jouer dans un stade plein, les stages, les voyages, le stress des grandes compétitions).


Alors voilà, je compte concrétiser ce que je veux pour intégrer un club pour la saison 2012/2013, soit en même temps que les JO.


Si j'y arrive, toi tu as intérêt à l'attraper ton or et accessoirement tes 6M !!!


Car t'auras une tripotée de rugbymans qui seront devant leur TV derrière ton cul.


Si tu souhaites échanger, tu as mon mail dans le lien je pense, j'en serait ravi.


RDV EN 2012


 


Bonne soirée Monsieur


 


YOU CAN FLY


 



Articles Récents

Mes partenaires

stade bordelais